Amen Bank a affiché au titre de l’exercice 2020 des réalisations contrastées. Si l’activité d’exploitation s’est avérée concluante, le bras financier du Groupe Amen a essuyé une augmentation de son coût du risque plombant la rentabilité. La banque affiche une quasi-stagnation au niveau de sa qualité du portefeuille, et il reste encore du chemin à parcourir pour converger vers les standards du secteur privé.

A l’image de ses consoeurs cotées, la banque devrait continuer à subir l’onde de choc de la crise sanitaire au niveau de son coût du risque et de sa qualité du portefeuille. Dans le cadre du programme de transformation NEXT, lancé en 2019, Amen Bank devrait continuer à rééquilibrer son business model entre le Corporate et le Retail, diversifier les revenus et renforcer la maitrise des risques et des charges.