Au cours des deux dernières décennies, l’économie nationale a connu des évolutions importantes et multidimensionnelles. Ces évolutions émanent de plusieurs facteurs. D’une part le contexte international a changé avec la survenance de la crise financière et économique de 2008, suivie de la crise de la dette souveraine des pays européens. D’autre part les mutations au niveau national résultant des différentes stratégies sectorielles et de la transformation du mode de consommation des ménages ont fortement impacté la structure des importations, et dans une moindre mesure, la structure du PIB national.

Sur la période d’analyse 2008-2019 trois éléments phares ont eu un impact significatif sur l’économie nationale dans sa globalité, à savoir (i) les effets de second tour de la crise de 2008 sur la demande et l’investissement au niveau national, (ii) l’orientation expansionniste de la politique monétaire visant à réduire le coût de financement de l’économie et (iii) l’engagement de la réforme de compensation en vue de rétablir la structure et l’équilibre des finances publiques, notamment le déficit et l’endettement.